DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
Tél : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Développement, Neurocognition, Dysfonctionnements

Thèmes et actions

 Vous êtes ici : Accueil /  Recherche /  DENDY /  Thèmes et actions  / Action

Webmaster de l'axe : Véronique BOULENGER, Florence CHENU, Jennifer KRZONOWSKI

Développement de l’organisation des connaissances sur les traits phonologiques


  Personne à contacter
Nathalie BEDOIN

Cadre de l'étude et objectifs

Les connaissances sur les traits phonologiques participent aux étapes les plus précoces de la reconnaissance de mots écrits. Nos expériences d’amorçage et de masquage en lecture ont mis en évidence ce rôle car le partage de traits phonologiques par deux mots qui se succèdent ou par des consonnes à l’intérieur d’un mot détermine la vitesse d’identification des mots et des lettres. Pour en rendre compte, nous proposons un modèle de lecture impliquant des détecteurs de phonèmes organisés par des relations d’inhibition latérale dépendantes des traits phonologiques partagés.

En savoir plus...

Une cible qui suit une amorce avec laquelle elle partage beaucoup de traits phonologiques est particulièrement bien traitée seulement si le délai amorce-cible est extrêmement court, alors qu’elle est particulièrement mal traitée si ce délai est moins bref. Ces effets ont été interprétés en termes d’harmonie consonantique. Ils ont surtout conduit à développer un modèle d’identification de mots intégrant des connaissances sur les phonèmes organisées par des relations d’inhibition latérale dont le poids est d’autant plus grand que les traits partagés sont nombreux. Ces inhibitions permettent une compétition qui garantirait contre les confusions phonémiques les plus probables.
La variation du délai entre les stimuli a montré que le partage de certains traits a une influence particulièrement rapide, ce qui conduit à décrire une hiérarchie des traits dans le système d’inhibitions qui organise les unités phonologiques. D’après nos expériences de lecture chez des enfants, le mode d’articulation a un rôle prépondérant et dès le plus jeune âge ; l’implication des traits de lieu d’articulation et de voisement s’accentue ensuite seulement chez les enfants développant des compétences typiques en lecture. Le développement de cette hiérarchie des traits apparaît comme très atypique en cas de dyslexie phonologique et il souffre d’un retard chez les enfants dyslexiques de surface.
Ces travaux chez l’enfant sont complétés par des expériences sur d’autres connaissances infra-phonémiques, relatives à la sonorité, et précisent leur impact ou dysfonctionnement chez de jeunes normo-lecteurs et des enfants dyslexiques.


  Publications
  • Bedoin, N., 2003, "Sensitivity to voicing similarity in printed stimuli: Effect of a training programme in dyslexic children", Journal of Phonetics, 31:3-4, pp. 541-546
  • Bedoin, N., Dissard, P., 2002, "Sonority and syllabic structure in reading: Differences between French and English readers", Current Psychology Letters: Behaviour, Brain & Cognition, 2:8, pp. 67-83
  • Bedoin, N., dos Santos, C., 2008, "How do consonant feature values affect the processing of a CVCV structure? Evidence from a reading task", Written Language & Literacy, 11:2, pp. 188-207
  • Bedoin, N., Krifi, S., 2009, "The complexity of phonetic features organisation in reading", in Approaches to phonological complexity, Pellegrino, F., Marsico, E., Chitoran, I., Coupé, C. (eds), Berlin/New York, De Gruyter Mouton, pp. 267-295, Phonology & Phonetics Series
  • Krifi, S., Bedoin, N., Mérigot, A., 2003, "Effects of voicing similarity between consonants in printed stimuli, in normal and dyslexic children", Current Psychology Letters: Behaviour, Brain & Cognition, 10:1, pp. 1-7
Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site