DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
Tél : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Développement, Neurocognition, Dysfonctionnements

Thèmes et actions

 Vous êtes ici : Accueil /  Recherche /  DENDY /  Thèmes et actions  / Action

Webmaster de l'axe : Véronique BOULENGER, Florence CHENU, Jennifer KRZONOWSKI

Littéracie


  Personne à contacter
Emilie AILHAUD , Florence CHENU , Harriet JISA

Cadre de l'étude et objectifs

Cette recherche a pour but l’étude du développement de l’expression orale et écrite des enfants, des adolescents et des jeunes adultes francophones. Nous tentons de démonter comment l’appropriation de la langue écrite modifie considérablement la production orale (Gayraud, Jisa & Viguié; 2001, Jisa, 2000; Jisa 2004; Jisa 2005; Jisa & Strömqvist, 2002; Jisa & Viguié, 2005, Jisa, Reilly, Verhoeven, Baruch & Rosado, 2002; Reilly, Jisa, Baruch. & Berman, 2002). Lorsqu’un enfant lit et écrit il se trouve en contact avec une variété de constructions qui sont moins fréquentes dans le discours oral, par exemple les constructions passives et la subordination non-finie. La capacité de parler en utilisant les structures caractéristiques de l’écrit est une des clés pour la réussite scolaire et sans doute bien au delà. Nous essayons de montrer d’une part que les jeunes scripteurs écrivent comme ils parlent et d’autre part, que les locuteurs plus âgés parlent comme ils écrivent.Afin de comparer les différences de planification à l’oral et à l’écrit des analyses en temps réel sont essentielles. Dans nos travaux les plus récents, les textes écrits ont été collectés utilisant des tablettes digitalisées et le logiciel Eye&Pen (Chesnet & Alamargot, 2005) qui permet l’étude de pauses, hésitations, révisions ainsi que la vitesse d’écriture. Les textes oraux ont été collectés en utilisant des enregistreurs de haute qualité et transcrits en utilisant Transcriber qui permet l’étude fine des pauses, des hésitations, des faux départs et de l’intonation. Nous projetons la comparaison systématique de la temporalité de la production orale et écrite.
La comparaison de la temporalité en production orale et écrite, cependant, est à peine commencée. À notre connaissance une telle comparaison entre la production orale et écrite des enfants et des adolescents n’avait jamais été entreprise. Les questions explorées concernent les unités de production à l’oral et à l’écrit, opérationalisées en faisant appel à la notion « cycle times », qui consiste en une phase d’hésitation plus une phrase fluente.
Lorsque l’enfant produit le texte écrit avant le texte oral, les périodes de parole fluente doivent être plus longues que lorsque l’enfant produit le texte écrit après le texte oral. La version écrite n’est pas visible au participant lorsqu’il s’exprime, néanmoins, il sait ce qu’il veut dire. La condition « écrit d’abord » met en quelque sorte le participant plus près d’une situation de « ideal delivery » (Clark & Clark, 1977) que la condition « oral d’abord ». Nous prédisons, alors, que l’ordre de production aura un impact sur les « cycle times ». Nous attendons également des différences dans les « cycle times » selon le texte à produire, narratif ou expositif. Dans plusieurs de nos analyses off-line, la variable genre textuel s’avère aussi importante que la variable âge (Berman & Nir-Sagiv, 2007; Fayol, Jisa & Mazur-Palandre, 2008; Jisa & Tolchinsky, 2009; Tolchinsky & Jisa, 2006: Salas, Chenu, Mazur-Palandre, Jisa & Tolchinsky, 2008). Les textes expositifs doivent être produits avec des phases de fluence plus courtes que les phases observées pour les textes narratifs, et ce dans les deux modalités orales et écrites.


  Financements
  • Contrats doctoraux Labex ASLAN

  Publications
  • Ailhaud, E., Jisa, H., 2015, "How the sentence becomes a planning unit: a developmental study of L1 French children's texts", IAIMTE, Odense, Denmark, 3-5 juin
  • Ailhaud, E., Chenu, F., Jisa, H., 2016, "A developmental perspective on the units of written French", in Written and spoken language development across the lifespan: Essays in honour of Liliana Tolchinsky, Perera, J., Aparici, M., Rosado, E., Salas, N. (eds), Springer, pp. 287-305
  • Ailhaud, E., 2015, "Corrections, pauses et mouvements oculaires comme traces des processus rédactionnels", Colloque International Jeunes Chercheurs Praxiling "Traces", Montpellier, 15-16 Octobre
  • Ailhaud, E., Jisa, H., 2016, "Temporal pattern of conceptualization and formulation during text production", SIG Writing, Liverpool, UK, 04/07/2016
Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site