DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
Tél : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Développement, Neurocognition, Dysfonctionnements

Thèmes et actions

 Vous êtes ici : Accueil /  Recherche /  DENDY /  Thèmes et actions  / Action

Webmaster de l'axe : Véronique BOULENGER, Florence CHENU, Jennifer KRZONOWSKI

Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) chez l’adulte


  Personne à contacter
Nathalie BEDOIN , Agathe MARCASTEL

Cadre de l'étude et objectifs

Le Trouble Déficitaire de l’Attention (TDAH) est d’origine neurodéveloppementale et touche 5 à 10% des enfants, qui sont alors anormalement impulsifs, distractibles avec parfois une hyperactivité motrice. Si l’hyperactivité s’atténue avec l’âge, les deux autres symptômes restent des obstacles à l’épanouissement personnel, social et professionnel. Nous mettons au point et étalonnons de nouvelles épreuves, visuelles et auditives, avec recueil de données comportementales et de potentiels évoqués (EEG), adaptées à l’évaluation de l’impulsivité et de la distractibilité d’adultes TDAH. Un programme de remédiation élaboré à partir d’exercices verbaux informatisés vise ensuite à réduire ces difficultés attentionnelles.

En savoir plus...

Le TDAH est peu étudié chez l’adulte alors que les troubles persistent fréquemment après la fin de l’adolescence, moment où la poursuite d’un traitement pharmacologique est souvent contre indiquée. Nous avons créé de nouvelles épreuves neuropsychologiques pour évaluer la nature des mécanismes attentionnels perturbés, notamment le déficit d’inhibition de réponse (impulsivité), d’inhibition de distracteurs (distractibilité) et de maintien de l’attention (vigilance). L’originalité des tests est d’évaluer en modalités visuelle et auditive, comme le requièrent les cliniciens confrontés au TDAH, à des pathologies psychiatriques ou à des patients cérébro-lésés souvent privés d’une vue satisfaisante. Nous réalisons aussi des expériences en EEG (potentiels évoqués recueillis dans des épreuves de Go/Nogo auditives et d’écoute dichotique) pour mieux comprendre les supports neuronaux de l’inhibition et évaluer ses perturbations chez les adultes TDAH. Ces expériences révèlent notamment que l’indice EEG de l’inhibition proactive (anticipée et réfléchie) – onde N2 – est souvent absente chez ces personnes, parfois au profit d’une accentuation de l’onde P3 qui reflète une inhibition réactive réalisée dans l’urgence. Nous avons mis au point un ensemble d’exercices informatisés, impliquant la perception de la parole (traitements phonologiques et sémantiques) entraînant l’inhibition de réponse et le contrôle de la distractibilité. Un programme basé sur ces exercices chez les adultes TDAH améliore les performances mais fait aussi apparaître un couple N2/P3 plus typique, reflétant la possibilité d’aider ces patients à véritablement mieux contrôler leur attention.
Le bilan attentionnel et le programme de remédiation sont également proposés à des adolescents traumatisés crâniens, et les progrès observés encouragent à élargir leur utilisation pour les nombreuses pathologies concernées par des déficits d’inhibition.


  Financements
  • Allocation doctorale ED Neurosciences et Cognition Minsitère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Labex ASLAN - Université de Lyon Contrôle de l'impulsivité chez l'adulte avec TDA/H 2014

  Publications
  • Marcastel, A., Bedoin, N., Chastain-Neuschwander, V., Neuschwander, P., 2014, "Entraînement de l’inhibition de réponse chez des adultes TDAH : étude en potentiels évoqués", Journée d’Hiver de la Société de Neuropsychologie de Langue Française, Paris, 05 décembre 2014
Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site