DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
Tél : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Développement, Neurocognition, Dysfonctionnements

Thèmes et actions

 Vous êtes ici : Accueil /  Recherche /  DENDY /  Thèmes et actions  / Action

Webmaster de l'axe : Véronique BOULENGER, Florence CHENU

Acquisition de l’anglais langue seconde par des apprenants francophones


  Personne à contacter
Nathalie BEDOIN , Emmanuel FERRAGNE , Jennifer KRZONOWSKI , Francois PELLEGRINO

Cadre de l'étude et objectifs

La majorité des francophones débute l’apprentissage de l’anglais alors que l’âge critique d’acquisition de la phonologie est atteint. En découle une surdité phonologique (au moins partielle) empêchant la plupart des collégiens, lycéens et adultes de discriminer et identifier correctement certains sons de l’anglais, et donc de les reproduire. De plus, des ressemblances trompeuses entre les systèmes phonologiques anglais et français perturbent particulièrement cet apprentissage, certains indices acoustiques ? de durée notamment ? ayant une pertinence phonologique en anglais mais pas en français (voyelles), ou renvoyant à des valeurs phonologiques inversées (voisement des consonnes). Or, de nombreuses études montrent qu’un accent étranger entraîne toujours un jugement négatif de la part d’auditeurs natifs. La mise en place de dispositifs pour pallier cette lacune s’impose donc.

En savoir plus...

Nos travaux ciblent directement les parties de l’inventaire phonologique de l’anglais soumises aux limites de la surdité phonologique des francophones. Nous proposons un ensemble d’entrainements audio-visuels avec feedback s’appuyant sur la perception (discrimination, identification), la production (estimation en temps réel basée sur l’acoustique) ou l’apprentissage implicite avec stimulation dichotique des apprenants. La comparaison de données comportementales (performances, analyses acoustiques, articulatoires) et électroencéphalographiques permet d’évaluer l’efficacité des différents programmes, ceci dans des tâches de perception catégorielle, d’écoute passive, et de production. Des dispositifs spécifiques sont destinés aux apprenants dyslexiques, dans une approche prenant en compte leurs déficits d’attention temporelle et les particularités de leurs oscillations cérébrales.


  Publications
  • Bedoin, N., Dissard, P., 2002, "Sonority and syllabic structure in reading: Differences between French and English readers", Current Psychology Letters: Behaviour, Brain & Cognition, 2:8, pp. 67-83
  • Krzonowski, J., Ferragne, E., Pellegrino, F., 2015, "Effects of perception and production trainings on the production of English vowels by French native learners", proc. of 6th ISEL Conference on Experimental Linguistics, Athens, Greece, 26-27 juin, Botinis, A. (eds)
  • Krzonowski, J., Ferragne, E., Pellegrino, F., 2016, "Perception et production de voyelles de l’anglais par des apprenants francophones : effet d’entraînements en perception et en production", actes de Journées d'Etudes sur la Parole, Paris, 4-8 juillet
Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site